Erreur sur l’histoire

L’appel 9.1.1. est entré à 18 h 03. Les policiers ont été avisés de la présence d’un cadavre au 67, rue de L’Épervier, appartement 8. Ils s’y dirigèrent et trouvèrent Nadège Lalouette et sa copine, Ernestine Moineau, dans leur nid douillet, en train de pratiquer la position numéro 375 du manuel des extravagances sexuelles du fameux docteur Pigeon-Dumerle (pages 263 et 264, avec illustration) et n’y trouvèrent point de cadavre, comme de raison. L’un des policiers, un dénommé Clément Vautour, sortit son arme de service et abattit Nadège sur le champ.

Les autres policiers applaudirent le coup parfait et, en compagnie de la veuve éplorée et déplumée, firent un rapport fort bien condensé.

Le lendemain, un autre appel sur le 9.1.1. fut enregistré à 15 h 12. Il s’agissait d’un viol en train d’être commis devant l’entrée du Parc Poulette-Coquette. Ils s’y précipitèrent (en ayant pris soin de se doucher auparavant) et trouvèrent le cadavre manquant de la veille qu’ils violèrent allégrement non sans remplir un détaillé et fort croustillant constat.

NdA: Triste et macabre histoire pour un 3 janvier. Je vais cesser la consommation de jujubes au café.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.