Fuite

Peut-on fuir la fuite
Comme on aime d’amour
Comme on chasse un chasseur
Comme un danse la danse?
Une demande à se demander…
Le regard fuit au même titre que les larmes
La pensée fuit, recroquevillée dans ses méandres
Le silence, lui, arrive, parce qu’il avait fui
Et prend toute la place.
Un silence fait de verbiage
De pluie et de beau temps

Des fois, je voudrais me faire plombier
Pour colmater tes fuites
T’enrubanner de mes rubans de velours
Me faire porcelainier qu’on limoge
Pour broyer tes états d’âmes et en faire de la fine porcelaine
À décorer de souvenirs derrière une vitrine d’oublis
Me faire avocat de la couronne
Pour te défendre de tes propres jugements
Et emprisonner tes jurés intérieurs
Dans une prison où il n’y aurait pas de fuite… .. .

Puis je me fais ton ami et je reste quiet
Que s’écoulent les heures pour assécher tes mystères
Pour que l’amour ensoleille de nouveau nos yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.