Pommes d’hiver

Les vergers voisins de mon ami Horace Champagne regorgent de fruits laissés sur les branches dénudées de feuilles. Un jour de tempête les recouvre d’une épaisse couche de neige dans le silence de l’île d’Orléans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + six =